La diététique des 5 saisons – medecinemaison.fr

La diététique des 5 saisons

En matière de nourriture, il n'est pas judicieux de fonctionner de la même manière toute l'année. Les besoins du corps évoluent. Les saisons aussi. Adaptez-vous, suivez le courant naturel.

Accordez-vous aux énergies printanières

Les énergies s’élèvent, on ressent des envies, mais le corps est encore froid. La terre est froide. La température de votre corps ne doit pas être trop différente de la température extérieure.

Mangez des aliments tièdes et de nature ascendante pour dégeler le corps.

· Asperges, carottes, concombre, volailles, poissons.

· Fraises, melons, poires, pommes

Le printemps est la période de drainage des toxines accumulées l'hiver.En effet l'hiver le métabolisme du corps ralentit. Vous stockez l'énergie et les toxines (et les kilos).

Prenez une ampoule de radis noir le matin à jeun. C'est un excellent dépuratif. Ça réveille vos intestins…

L’été, les énergies sont au maximum

On a tendance à avoir très chaud. Les habitants des pays chauds mangent rarement froid. Ils mangent des aliments énergétiques et du piment pour provoquer une transpiration, une extériorisation pour rafraichir la surface du corps.

L'été, évitez les crudités froides et toutes les glaces. Mangez les crudités à température ambiante.

Au Maghreb on mange le mouton qui est une viande chaude, qui tonifie l'énergie. Et l’on boit le thé vert chaud.

Si vous absorbez du froid, vous enfermez le froid dans le corps. Le froid contracte et reste à l'intérieur du corps. Cela peut entrainer des diarrhées et des maladies la saison suivante.

Certaines personnes ne supportent plus le froid, elles éprouvent des douleurs digestives. Car leur rate et leur système digestif est faible.

En été il faut éviter accroitre le différentiel thermique entre l'intérieur et l'extérieur.

Les Japonais mangent des aliments fades, sans goût. Les aliments insipide drainent l'humidité et évite la diarrhée. Les Japonais apprécient les aliments nourrissants comme les algues, les poissons. (Salé nourrit les reins, et toniques).

Leur civilisation est basée sur les cloisons en papiers, les tatamis en paille qui absorbent l'humidité ambiante.

L'été indien

C'est-à-dire septembre et octobre. La rate est fortement sollicitée à cette époque, il faut donc la ménager. Ne pas trop manger. Tout semble calme, période de préparation dans le yin.

Automne : mouvement d'intériorisation de l'énergie

Les arbres perdent leurs feuilles pour conserver leur énergie, en regard de la baisse de température.

Ne gaspillez pas votre d'énergie. Mangez des aliments yin, moins d'aliments crus, privilégiez :

· des racines, des légumineuses, des lentilles.

· Des fruits féculents, comme le potiron, courges, betterave, tofu. Patates douces, champignons, fruits de saison, châtaignes.

L'hiver : mangez des aliments consistants

Des aliments yin qui produisent des calories contre le froid.

· Racines, pommes de terre, riz, froment sarrasin, seigle, des fruits oléagineux.

Des huiles d'olive de colza de sésame sont intéressantes, car elles protègent les membranes des nerfs, des cellules. Ces huiles ont des vertus protectrices et sont un gros fournisseur d'énergie.

Évitez les modes de cuissons qui dessèchent le corps

En cas hémorroïdes éviter le rôti, le grillé, les barbecues !

Les aliments secs et grillés vont prendre l'eau dans les intestins, cela aggrave la constipation, la déshydratation. Prendre des aliments plus yin qui sont humidifiés. Certains choix aggravent les pathologies.

êtes vous prêt à manger fade comme les vieux d'Okinawa ?

davy
 

Trouvez votre POINT ÉQUILIBRE. Utilisez la médecine chinoise au quotidien. Transformez votre corps et vos émotions. en savoir plus sur moi, cliquez ici....