le restaurateur parisien qui a fait faillite à cause de la diététique chinoise….

...

A Paris, pas loin de l’école de médecine, Jules, cuisinier fit faillite en voulant soigner les gens qui venaient déjeuner.

 Il avait disposé devant le restaurant des pancartes explicites…

 légumes =

More...

 le haricot est salé = rein, vessie

l'échalote est amère = coeur, vaisseaux

le poireau est acide = foie, vésicule biliaire

 graines =

 le mil du couscous est doux

le blé est amer

le sésame est acide

le mil est piquant

 fruits =

la châtaigne est salée

la prune est acide

l’abricot est amer

la pêche blanche est piquante…

 D’autres pancartes annonçaient  :

Ici pas de poulardes, pas de lourds cassoulets, de sauce sirupeuses, d’omelettes baveuses, de poulets béarnaise, ni même de gratins dauphinois !

 VOUS TROUVEREZ TOUT CELA AILLEURS. ICI ON MANGE SAIN POUR MIEUX VIVRE !

Avec un tel MENU, il n’ y eut bientôt plus que quelques porteurs d’hernies hiatales, des ulcéreux, des obèses condamnés... des adeptes du jeûne.

 Il parait que Jules prenait les commandes lui-même. Le sourcil froncé, le crayon en bataille. 

 Si le client demandait même timidement, “une sauce à l'échalote avec la bavette”, Jules notait en disant : 

“l'échalote tue les artères et le doux, (la bavette ) ZIGOUILLE la rate, vous risquez de crever chez moi, là, tout à l'heure, mais ce n’est pas mon problème”.

Alors le client choisissait autre chose et s’entendait dire que sa fin serait , en effet retardée…de quelques heures.

 On imagine aisément qu’au centième menu calculé selon les recettes de Jules, c’est à dire pratiquement rien, arrosé d’eau de source, la courbe des recettes commença une chute vertigineuse...

 Aussi abandonnai-je  l’idée, pourtant bien intentionnée, de conseiller des menus aux malades,

car en France, les malades acceptent facilement les petites aiguilles, même si on les chauffe à blanc, mais désertent les cabinets médicaux si on le prive de tabac, de bons vins, de chocolat et de coquelet au bourgogne !

(source : dr Jean Borsarello)

Recevoir le prochain message (privé) de  Tortue-Yoga par courriel